Maquillage

Dorures, nacres et paillettes: comment les adopter pour nos looks de soirées

Dorures, nacres et paillettes: comment les adopter pour nos looks de soirées

-- Photographe : Imaxtree Auteur : Laurence Lévy Source : ELLEQuébec.com

Maquillage

Dorures, nacres et paillettes: comment les adopter pour nos looks de soirées

Plein feux sur les dorures, les nacres et les pailletés, trois finis joliment scintillants – voire carrément brillants! – à adopter pour nos looks de fin d'année.

Les dorures

L’illuminateur doré permet de mettre en lumière certaines parties du visage en deux temps, trois mouvements, ce qui confère à la peau un aspect radieux, hâlé et santé. Un coup d’éclat instantané!

Avant la fête

Voici les astuces de Jane McKay, artiste maquilleuse senior chez M·A·C, pour faire du doré notre meilleur allié.

- Il existe différentes nuances d’or pour flatter toutes les carnations. L’or rose met en valeur les teints rosés, l’or doté de reflets pêche réchauffe avec élégance les carnations pâles à moyennes, et le doré rougeoyant illumine avec brio les peaux mates et foncées. Quant à l’or jaune, qu’on se le tienne pour dit: il convient à tous les teints.

- Avant d’avoir recours à un illuminateur doré, il convient de cibler la région du visage à éclairer. Le minois tout entier? On mélange quelques gouttes d’illuminateur à notre fond de teint puis on double la mise en rehaussant de poudre dorée le haut des pommettes, l’arcade sourcilière, l’arête du nez et la pointe du menton. Les joues? On se sert d’un gros pinceau et on balaie un peu de poudre dorée en diagonale sur nos pommettes et nos tempes. Les yeux? On fait reluire le coin interne de l’œil et le centre de la paupière mobile avec un gel métallisé ou on sature de fard chatoyant toute la surface des paupières, des cils aux sourcils. Les lèvres? On superpose à notre rouge à lèvres préféré une fine couche de gloss doré pour un effet repulpant immédiat.

Après la fête

On a utilisé une base de maquillage sous notre illuminateur pour faire durer notre mise en beauté? Pas de panique! On se rabat sur une eau micellaire, un démaquillant qui est composé de multiples particules rondes capables d’attirer les résidus tant graisseux que secs. Cela permettra d’effacer toute trace de maquillage aisément, rapidement et sans rinçage.

 

Les nacres

Ces particules iridescentes micronisées, plus faciles à porter que les paillettes et les illuminateurs dorés, nimbent la peau de lumière avec subtilité. Et le résultat est élégant, de jour comme de soir.

null

Avant la fête

Julie Cusson, artiste maquilleuse pour Chanel, nous refile ses secrets afin de réussir un maquillage nacré haut la main.

Les nacres blanches aux reflets argentés (pensez au fini d’une perle) conviennent à tous les teints: diaphane, rosé, olive, bronzé, ébène... Ce qu’il importe de varier, d’une carnation à l’autre, c’est le dosage. Par exemple, si on a la peau très pâle, on va devoir presser plus de nacres contre notre épiderme (au moyen d’un pinceau touffu) afin de faire briller visiblement notre minois. La raison: puisque les deux teintes ici présentes (celle de la peau et celle des nacres) sont presque identiques, on se doit d’avoir la main généreuse. À l’inverse, si on a le teint foncé, il vaut mieux mettre la pédale douce, sans quoi le résultat final manquera de naturel.

Posées sur le haut des pommettes, sur les paupières mobiles, au coin interne des yeux, sur l’arête du nez, sur l’arc de Cupidon et au centre de la lèvre inférieure, les nacres argentées donnent du volume en plus de faire subtilement scintiller ces reliefs. On les couple à du mascara bien noir sur les cils et à une bouche illuminée de rose laqué ou assombrie d’aubergine mate.

Après la fête

Pour effacer facilement toute trace de maquillage nacré sur le visage, on y passe un coton imbibé de démaquillant biphase (qui combine un agent nettoyant à base d’eau et un autre à base d’huile). La formule de ce démaquillant étant aussi riche que ce type de cosmétique, elle vient à bout des particules iridescentes sans qu’on ait besoin de frotter énergiquement notre peau.

 

Les paillettes

Si les paillettes sont souvent associées aux oiseaux de nuit, c’est qu’il s’agit de la tendance maquillage la plus tape-à-l’œil qui soit. Paupières, lèvres, décolleté... elles font tout scintiller!

null

David Vincent, artiste maquilleur international pour Lise Watier, nous montre comment apprivoiser les paillettes.

Si les paillettes peuvent effrayer à cause de leur effet bling-bling, il est important de se rappeler qu’on peut doser leur intensité et créer, à notre guise, un maquillage tantôt léger, tantôt extravagant. Superposées à un trait d’eye-liner au ras des cils supérieurs, elles font pétiller subtilement le regard. Posées en aplat sur les paupières mobiles ou sur les lèvres, elles subliment les unes ou les autres de façon beaucoup plus audacieuse. À noter que plus les paillettes sont fines, plus elles sont faciles à porter.

On souhaite voler la vedette lors du réveillon? Pourquoi ne pas coller quelques paillettes – microscopiques ou XXL – sur certaines zones inusitées de notre corps? Par exemple, on pose des strass sur nos lobes d’oreilles ou sur nos ongles pour donner l’impression de porter des bijoux ostentatoires. Ou encore, on étale un soupçon de gelée scintillante dans le creux de notre décolleté ou sur notre nuque dénudée, histoire d’attirer les regards sur ces régions érogènes.

Après la fête

Pour éliminer facilement les paillettes, on copie la technique utilisée pour retirer sans difficulté un vernis à ongles gorgé de parcelles scintillantes. On imbibe d’abord une boule de ouate de démaquillant hydrofuge (l’équivalent «visage» du dissolvant avec acétone). On laisse poser sur la zone à démaquiller pendant une trentaine de secondes avant de tirer la ouate vers le bas, en exerçant une légère pression. Si quelques paillettes résistent à l’exercice, on exfolie délicatement la peau à l’aide d’un gommage pour le visage.

Commentaires

Partage X
Maquillage

Dorures, nacres et paillettes: comment les adopter pour nos looks de soirées