Cheveux
18 juil. 2014

Tendance: le no poo, ou arrêter de se laver les cheveux

Par Jeanne Dréan, adapté par Marie Vaillancourt

Getty Images Auteur : Elle Québec Crédits : Getty Images

Cheveux
18 juil. 2014

Tendance: le no poo, ou arrêter de se laver les cheveux

Par Jeanne Dréan, adapté par Marie Vaillancourt

À l'heure où l'on consomme de plus en plus de produits cosmétiques partout dans le monde, un phénomène arrive à contre-courant et surprend par son ampleur: le no poo (contraction de no shampoo). Plus clairement, certaines femmes et blogueuses influentes prônent sur la Toile l'arrêt pur et simple de l'utilisation de shampoing au profit d'un simple rinçage à l'eau! C'est le cas de la Française Ophélie, qui énonce sur son site Antigone XXI toutes les étapes de ce changement de routine capillaire. En préambule, elle explique en avoir eu «assez d'allouer autant de temps et d'argent à une partie de [son] corps d'une importance somme toute non vitale, et d'employer des produits bons ni pour [sa] santé ni pour la planète.»

Après avoir espacé les shampoings et utilisé un mélange de bicarbonate de soude, de vinaigre de cidre et d'huiles essentielles, la jeune femme a passé un mois sans se laver les cheveux, profitant de ses vacances d'été à la mer pour tenter l'expérience. Désormais, elle arrive à les nettoyer une seule fois par mois, et à l'eau uniquement! Et à en croire les nombreux commentaires laissés sous son billet, la jolie brune aux cheveux longs et brillants en a convaincu plus d'une!

> Comment prendre soin de ses cheveux en été?

Pourtant, le dermatologue Antoine Toulon prévient: «Le bicarbonate employé par les adeptes de cette méthode permet effectivement d'éliminer le sébum des cheveux, mais une utilisation trop importante peut devenir source d'irritation du cuir chevelu et, parfois, de décoloration en raison du pH élevé du produit. Par ailleurs, on peut constater un effet rebond, qui se traduit justement par des cheveux plus gras. Le vinaigre de cidre, qu'on emploie pour adoucir une chevelure sèche, agressera également le cuir chevelu. Cette technique n'est donc pas recommandée. On conseille plutôt d'utiliser un shampoing doux au pH neutre (entre 4,7 et 5,5) sans parfum ni alcool.»

«Aujourd'hui, aucun des éléments chimiques contenus dans les shampoings offerts sur le marché n'est dangereux», rappelle le dermatologue, qui concède que certaines personnes devraient éviter les composants comme les sulfates, les parabènes ou les silicones. Selon lui, «il n'existe pas de shampoing mauvais pour la santé. Mais l'utilisation de produits inadaptés et surtout trop détergents (en particulier les savons) sur un cuir chevelu sensible ou irrité peut entraîner une aggravation d'une pathologie sous-jacente.»

Le low poo, des shampoings doux employés moins fréquemment

Cette méthode consiste à espacer les lavages le plus possible et à utiliser des produits ultra-doux pour les cheveux et le cuir chevelu. Sans sulfates, sans silicones, sans parabènes, bios ou non, le choix est vaste parmi les nombreux shampoings de ce type qui existent aujourd'hui.

À DÉCOUVRIR:
À l'aide, je perds mes cheveux!
Cheveux: les réponses à vos questions coiffure, coupe ou teinture
Comment choisir son séchoir à cheveux? 

Partage X
Cheveux

Tendance: le no poo, ou arrêter de se laver les cheveux