Cheveux

Le roux à petit prix

Le roux à petit prix

Auteur : Elle Québec

Cheveux

Le roux à petit prix

Quelle formule est la bonne pour moi?

Pour éclaircir la couleur, la foncer, la changer radicalement ou couvrir les cheveux blancs, on doit utiliser les colorants permanents, qui sont très puissants et pénètrent complètement la cuticule du cheveu. Pour rehausser la couleur d'une chevelure à tendance naturellement rousse ou lui donner des reflets, on peut se tourner vers des produits semi-permanents. Sans ammoniaque, ils déposent un voile de couleur sur les cheveux et disparaissent graduellement au fil des shampoings.

Peut-on se fier au superbe roux sur l'emballage?

Pas vraiment. Il faut plutôt consulter le nuancier sur le côté ou à l'arrière de la boîte, qui permet de repérer notre couleur de base et qui nous donne un aperçu du résultat final.

Comment s'assurer que la couleur nous plaira vraiment?

En choisissant une petite mèche dans la nuque, là où les cheveux sont le plus épais, en la coupant et en la fixant sur un papier (avec du ruban adhésif) et en lui faisant suivre toutes les étapes de la coloration. Ainsi, on n'aura pas de mauvaise surprise!

De bons gestes à respecter?

L'essentiel: suivre le mode d'emploi à la lettre avant de commencer l'application, car chaque marque ou type de colorant a ses propres règles. Ensuite, on fait vite. Après 20 ou 30 minutes, la coloration s'oxyde et perd de son pouvoir colorant. Avant de rincer, on émulsionne le produit pendant 2 ou 3 minutes pour bien équilibrer la couleur sur toutes les longueurs et donner un maximum de brillance aux cheveux. À retenir également: ne pas faire de shampoing la veille de la coloration, pour ne pas éliminer les huiles naturelles qui protègent le cuir chevelu; et attendre au moins 24 heures après l'application avant de se laver les cheveux, pour éviter que la couleur ne file trop vite.

Pour voir notre choix de produits pour cheveux colorés, cliquez ici.

Pour connaître les secrets du pro pour réussir sa coloration maison, cliquez ici.

ZacPosen.jpgSECRETS DE PRO

On tente l'expérience? Les conseils de Denis Binet, coiffeur et coloriste-conseiller pour Clairol.

1. Pour trouver la nuance qui nous intéresse, on feuillette des magazines à la recherche de filles dont les cheveux nous plaisent.

2. On s'assure ensuite que la teinte retenue convient à notre carnation. Une bonne nuance illuminera le teint; à l'inverse, une teinte mal choisie en chassera l'éclat. Règle générale, une peau claire se marie très bien aux nuances froides ayant des tons sous-jacents de bleu, tandis qu'un teint mat ou hâlé sera mis en valeur par des rouges intenses, comme un roux acajou ou cuivré. Votre teint est plutôt olivâtre? Évitez les orangés et les rouges vifs, et choisissez des nuances plus naturelles, comme les roux caramel.

3. On y va progressivement. Pour pâlir les cheveux, on les colore toutes les quatre à six semaines, en utilisant chaque fois une nuance plus pâle. Pour les foncer, on se fait une coloration toutes les semaines en appliquant chaque fois une teinte plus foncée jusqu'à ce qu'on obtienne la couleur désirée.

4. On colore nos cheveux après en avoir rafraîchi la coupe. La couleur a un effet sculptant qui apporte de la dimension à la coupe et la met en valeur.

5. On se trouve une alliée: c'est beaucoup plus facile d'appliquer un colorant sur la tête de notre copine, et vice-versa!

6 questions pour tout savoir sur le roux! Cliquez pour lire l'article.

Commentaires

Partage X
Cheveux

Le roux à petit prix