Cheveux

La coloration en 20 questions

Imaxtree.com Auteur : Elle Québec Crédits : Imaxtree.com

Cheveux

La coloration en 20 questions

1. Quels sont les différents produits de coloration à domicile offerts sur le marché?
Il en existe trois types. D'abord, la coloration «semi-permanente», qui permet d'ajouter des reflets sans changer la couleur des cheveux; elle dure environ de 8 à 10 shampoings et ne contient ni ammoniaque ni peroxyde. Il y a aussi le «ton sur ton», qui peut couvrir jusqu'à 50 % des cheveux blancs; l'effet s'estompe progressivement et disparaît après 25 shampoings. Enfin, la coloration «permanente» colore la chevelure sur toute sa longueur de manière définitive; elle nécessite généralement une retouche au niveau de la racine après cinq semaines.

2. Quelle est la différence entre un shampoing colorant et une crème colorante?
Les deux contiennent le même type de colorant, mais le shampoing colorant (appelé aussi coloration liquide) offre un résultat plus transparent. La crème colorante est davantage indiquée pour couvrir les cheveux blancs.

3. Comment faire pour se rapprocher au maximum de la couleur illustrée sur l'emballage?
Les boîtes affichent toujours le résultat idéal. Pour s'en rapprocher le plus possible, il faut tenir compte de sa couleur initiale et se fier au tableau situé sur le côté de la boîte.

4. Peut-on mélanger les couleurs pour obtenir une teinte sur mesure?
Les audacieuses peuvent tenter de personnaliser leur couleur, mais les résultats ne sont pas garantis. La règle d'or: éviter de combiner les teintes chaudes (cuivrées ou dorées) avec les tons froids (cendrés).

 

Page suivante: Coloration: mode d'emploi 

5. Pour obtenir une couleur plus claire, faut-il absolument décolorer?
Tout dépend de notre couleur d'origine et du résultat qu'on souhaite obtenir. Avec une simple coloration, on peut éclaircir sa couleur naturelle de deux tons. On peut même aller jusqu'à quatre tons avec une formule très éclaircissante. Par contre, une coloration n'éclaircira jamais une autre coloration. Et si on veut passer du brun au blond, par exemple, il faut impérativement décolorer la chevelure. Un conseil: la première fois, mieux vaut s'offrir une visite au salon afin d'éviter les mauvaises surprises.

6. Lorsqu'on hésite entre deux tons, lequel devrait-on choisir?
Il est toujours préférable d'opter pour le ton le plus clair car, si on change d'avis ensuite, il est plus facile de foncer la chevelure que l'inverse.

7. Quand on veut changer radicalement de couleur, quelle est la meilleure piste à suivre?
On peut se rendre dans une boutique pour essayer une perruque de la couleur désirée, ou encore aller à la pharmacie et consulter une cosméticienne. On peut également contacter le service au consommateur d'une marque de coloration (le numéro figure sur la boîte) qui nous prodiguera conseils et recommandations. En salon, les coloristes pourront également nous guider dans le choix d'une nuance qui rehaussera notre carnation.

8. À partir de quelle longueur de cheveux doit-on utiliser deux boîtes de coloration?
En général, on a besoin d'une boîte supplémentaire quand la chevelure est très épaisse ou que sa longueur dépasse les épaules.

9. Comment devrais-je procéder pour la préparation et l'application?
Première étape: on fait un test cutané afin de prévenir toute réaction allergène. Puis, on s'installe dans un endroit frais et aéré dont on aura protégé le sol. On porte des vêtements sombres, on utilise des serviettes de couleur foncée et on évite les peignes ou les pinces métalliques susceptibles d'accélérer l'oxydation du produit. Une fois le temps de pose achevé, on termine par une bonne émulsion (en faisant mousser le colorant avec un peu d'eau tiède) qui rendra la chevelure ultra brillante. Enfin, on rince et on traite la chevelure en suivant les indications du fabricant.

10. Je suis lente. Est-ce que ça peut poser un problème?
La rapidité est souvent une question d'habitude. Au besoin, on peut accélérer le processus en sollicitant l'aide de quelqu'un. Et si on utilise deux boîtes de coloration, on termine toujours l'application du contenu de la première avant d'effectuer le second mélange.

 

Page suivante: Coloration: les erreurs à éviter

11. Et si je dépasse le temps de pose?
Cela a peu d'effet sur la couleur, car les pigments ont un temps d'action limité. Au pire, on peut se retrouver avec une nuance légèrement plus foncée. Par contre, l'oxydant présent dans la coloration risque de sensibiliser inutilement le cuir chevelu.

12. Les cheveux fins absorbent-ils davantage la couleur?
Pas nécessairement. Tout dépend de la qualité du cheveu. En règle générale, les chevelures sensibilisées par les traitements chimiques sont plus poreuses et la couleur tient alors moins bien. La solution? Miser sur les soins de précoloration, qui protègent les cheveux et facilitent la teinture.

13. Comment enlever les traces de colorant sur le pourtour du visage?
On émulsionne le produit avec un peu d'eau et on essuie délicatement le contour du visage à l'aide d'un mouchoir ou d'un essuie-tout. Au besoin, on utilise un soupçon de démaquillant ou un savon très doux. À éviter à tout prix: détergent, alcool ou cendre de cigarette!

14. Que faire si on est déçue du résultat?
On peut appeler le service au consommateur du fabricant du produit ou consulter un coloriste dans un salon. Ce professionnel pourra nous proposer une solution appropriée pour corriger la couleur sans abîmer nos cheveux.

15. Peut-on aussi se teindre les sourcils avec la même coloration?
Surtout pas! Mis en contact avec les yeux, certains composants pourraient aller jusqu'à provoquer la cécité!

16. Une coloration par mois, n'est-ce pas trop?
Les nouvelles colorations - même les plus concentrées- sont suffisamment douces pour un usage mensuel.

17. Comment éviter l'effet «casque»?
En privilégiant les shampoings colorants ou les colorations en gel, qui offrent des résultats plus translucides que les formules en crème. On peut également opter pour un balayage de mèches autour du visage, qui produit toujours un effet plus naturel.

18. Peut-on jumeler la coloration avec une permanente ou un lissage chimique?
Oui, à condition d'effectuer la permanente ou le lissage au moins une semaine avant la coloration.

19. Le soin inclus dans la boîte est-il obligatoire ou pas?
Le soin traitant est un must puisqu'il permet de resserrer les écailles du cheveu et de fixer la couleur. On recommande fortement de l'utiliser chaque semaine comme routine d'entretien.

20. Une fois colorés, les cheveux sont-ils plus sensibles?
Pas forcément. Par contre, le séchoir, le fer plat, le soleil, le chlore et l'eau salée sont particulièrement néfastes pour la couleur. En été, on peut protéger sa coloration en utilisant un masque capillaire qui soigne les cheveux tout en les protégeant des agressions extérieures.

 

colo-maison.jpgÀ lire: Le b-a ba de la coloration maison

Commentaires
Partage X
Cheveux

La coloration en 20 questions