Cheveux

Coloration – décoloration: mode d'emploi

Auteur : Elle Québec

Cheveux

Coloration – décoloration: mode d'emploi

Décolorer ses cheveux sans les abîmer, est-ce possible?

La décoloration consiste à éliminer ou éclaircir le pigment naturel de vos cheveux afin de les préparer à une coloration de plus de deux tons plus pâles que votre couleur naturelle.

Les techniques de décoloration ont beaucoup évolué ces dernières années. Certains produits utilisés dans plusieurs salons peuvent même réparer les cheveux abîmés, car ils contiennent des lipides qui les rendent plus soyeux.

Les produits en salon étant plus performants que ceux en pharmacie, il est préférable de se faire décolorer les cheveux par un professionnel qui saura déterminer si vos cheveux nécessitent une décoloration ou un «démaquillage» -une technique pratiquée en salon qui enlève les faux pigments des cheveux colorés, sans toutefois altérer leur couleur naturelle.

Vous désirez quand même décolorer vos cheveux à la maison?

Avant toute chose, prenez un rendez-vous pour une consultation avec un technicien en coloration. Il pourra vous conseiller sur les produits et les étapes nécessaires pour obtenir de bons résultats, sans risquer d'abîmer votre chevelure.


Les conseils peuvent différer selon les résultats voulus, mais, en règle générale:

  • évitez les oxydants de plus de 20 volumes;
  • privilégiez les produits en gel ou en crème;
  • commencez par décolorer les pointes puis, lorsque la couleur vous convient, poursuivez avec la racine;
  • après la coloration, appliquez un masque fortifiant pour hydrater vos cheveux et en refermer les écailles;
  • lorsqu'il y a une repousse, décolorez uniquement la racine.


    Merci à Monia Grieco, technicienne en coloration, et à Daniel Benoît, cofondateur et copropriétaire du salon de coiffure Pure, à Montréal.
    www.salon-pure.com
  • Quel est le secret pour devenir une superbe blonde?

    Quoi qu'on dise, le blond ne convient pas à tout le monde. En fait, cette compatibilité dépend de plusieurs facteurs: la carnation de la peau, les yeux, les sourcils et la pigmentation naturelle des cheveux.

    Par exemple, sur des chevelures à la pigmentation naturelle rousse, le roux risque de refaire surface et de teinter le blond d'orangé. La solution? On opte pour une couleur plus foncée dans les tons de caramel, comme un châtain clair. Par contre, le blond tient à merveille sur les cheveux blancs, car ils sont dépourvus de pigments!

    Côté couleur, le blond beige ou cendré se marie bien au teint rosé, alors que le blond doré se révèle parfait pour une carnation jaunâtre.

    Pour devenir blonde, trois choix s'offrent à vous:

  • La technique filon Particulièrement efficace pour les chevelures châtain clair, cette technique consiste à décolorer de minuscules quantités de cheveux partout sur la tête. Anciennement exécutée avec un casque en caoutchouc, la technique filon est maintenant moins douloureuse, grâce à l'utilisation des mèches de papier.
  • La décoloration Obligatoire si vous avez les cheveux foncés, la décoloration consiste à éliminer complètement le pigment de la fibre capillaire. Si vous avez déjà les cheveux teints, le coloriste doit d'abord procéder à un «démaquillage», afin d'enlever toute trace de coloration.
  • La coloration ultra éclaircissante Idéale pour les blondes (devenues brunes avec l'âge), cette coloration est uniquement disponible en salon, elle décolore la fibre capillaire et dépose le pigment en un seul geste.

    L'entretien
    Utilisez un shampoing, un revitalisant et des produits coiffants spécialement conçus pour les cheveux blonds. La protection UV intégrée empêche la chevelure de jaunir. De plus, à chaque utilisation, ces produits spécifiques déposent une petite quantité de pigment et ravivent ainsi votre couleur instantanément. En été, pour éviter d'avoir des reflets verdâtres, alternez de temps en temps avec un shampoing clarifiant.

    Photo: Liv Friis-Larsen

    Merci à Shantal Dupon, propriétaire du salon de coiffure Le Lab Salon Urbain à Repentigny
    www.lelab.ca
  • Sachez cacher ces cheveux gris!

    Existe-t-il une technique infaillible pour camoufler les cheveux gris?

    Les cheveux gris apparaissent lorsqu'il n'y a plus de pigments de mélanine dans leurs cellules, ils deviennent alors transparents et semblent gris ou blancs.

    Une coloration, en salon ou à la maison, réussit toujours à camoufler le gris. En fait, le problème réside dans la rapidité de croissance des cheveux. De façon générale, la couleur tient bien sur la longueur de la chevelure, mais, chez certaines personnes, les cheveux poussent à une telle rapidité qu'il devient nécessaire de colorer les racines aux deux semaines! Et il n'existe malheureusement aucune façon de ralentir la croissance des cheveux.

    Pour éviter d'avoir à colorer vos racines deux fois par mois, voici quelques suggestions.

  • Optez pour une coloration d'une couleur moins foncée, afin d'éliminer l'effet de contraste.
  • Éclaircissez la couleur de vos cheveux avec des mèches plus pâles au pourtour de votre visage. On suggère des tons cendrés afin de mieux dissimuler les racines des cheveux gris.
  • Pour vous dépanner lors d'une soirée ou d'un week-end, utilisez un bâton de couleur (vendu en pharmacie) en application locale sur vos racines. Mais attention: cette solution ne dure que le temps d'un shampoing!
  • La décoloration totale de votre chevelure ne redonnera jamais le pigment naturel à vos cheveux et ne les empêchera pas de pousser!
  • Finalement, montrez-les! Les cheveux gris siéent à merveille à certaines personnes!


    Merci à Daniel Benoît, cofondateur et copropriétaire du salon de coiffure Pure, à Montréal.
    www.salon-pure.com
  • Est-il possible d'éliminer toutes traces de roux naturel avec une simple coloration?

    Tout d'abord, il est important de mentionner que les rousses ont un avantage sur les brunes et les blondes: leur chevelure paraît toujours lustrée et éclatante de santé. La raison? Les pigments chauds contenus dans le roux reflètent la lumière à merveille.

    Malheureusement, ces mêmes pigments rendent la coloration difficile: les reflets rouges et oranges des chevelures rousses naturelles sont si prononcés qu'il devient impossible de donner aux cheveux une teinte cendrée. Alors, quelle est la meilleure façon de réussir une transformation couleur? Accepter la présence inévitable de ces reflets, peu importe la teinte de brun ou de blond choisie.

    Pour pâlir un roux prononcé, l'idéal est d'opter pour une décoloration sous forme de mèches de papier ou de placement de couleur (même principe que les mèches, mais en utilisant des sections plus larges), puis pour une coloration d'un blond vénitien. Lorsqu'il s'agit de foncer une chevelure rousse, choisissez un brun cendré qui se transformera en un beau brun chocolat.

    En salon, le coloriste pourra terminer la coloration avec un toner de teinte cendrée, afin d'éliminer un maximum de pigments chauds. Cependant, il est important de mentionner que, malgré l'utilisation de shampoings et revitalisants conçus pour cheveux colorés et l'application régulière de masques hydratants, les pigments chauds finiront par refaire surface au bout d'environ trois semaines. Un entretien mensuel de la couleur est donc essentiel.

    Photo: Gleb Semenjuk

    Merci à Shantal Dupon, propriétaire du salon de coiffure Le Lab Salon Urbain à Repentigny
    www.lelab.ca
    Comment réparer les dommages causés aux cheveux par la coloration ou les mèches?

    Les produits de coloration sont plus doux et sécuritaires qu'auparavant. Cependant, une chevelure peut rapidement s'assécher si la période de pause est dépassée, ou si les mèches sont soumises à une source de chaleur.

    Pour réparer les dommages, rendez-vous dans un salon renommé pour:

  • un traitement protéiné (p. ex., Chemistry System de Redken), afin de redonner force et souplesse à vos fibres capillaires;
  • une coupe de cheveux pour éliminer les longueurs et les pointes abîmées qui donnent un aspect crépu à votre chevelure;
  • une coloration semi-permanente pour couvrir vos mèches et éviter les repousses.

    Ce qui est essentiel pour prévenir les dommages additionnels:
  • Protéger votre chevelure du soleil et des agressions quotidiennes en les enduisant d'un produit contenant une protection solaire ou en les camouflant sous un chapeau ou un foulard.
  • Offrir à vos cheveux un traitement en salon après chaque coloration, afin de les gorger de protéines et d'hydratation.
  • Poursuivre l'hydratation en appliquant un masque capillaire professionnel (plus concentré) une à deux fois par semaine, selon la fréquence de lavage.
  • Appliquer une crème de lissage avec protection thermale avant d'utiliser un appareil thermique et opter pour des outils en céramique ou en tourmaline, lesquels sont moins dommageables que les outils traditionnels.
  • Mettre de côté fer plat, séchoir et fer à friser en été et les remplacer par des rouleaux, vos doigts et l'air ambiant.


    Merci à Shantal Dupon, propriétaire du salon de coiffure Le Lab Salon Urbain à Repentigny
    www.lelab.ca
  • Commentaires
    Partage X
    Cheveux

    Coloration – décoloration: mode d'emploi