Cheveux
10 févr. 2011

Cheveux: une crinière qui décoiffe!

Par Angélique Martel

Imaxtree.com Auteur : Elle Québec Crédits : Imaxtree.com

Cheveux
10 févr. 2011

Cheveux: une crinière qui décoiffe!

Par Angélique Martel

Cheveux mi-longs en dégradé

Pour le rendre fou On se fait un allié du look décoiffé. Luc Vincent constate que le charme félin et sans effort d'une crinière désordonnée a des vertus aphrodisiaques. On n'a qu'à penser à Kim Basinger dans Nine ½ Weeks.

Comment s'y prendre D'abord, on applique sur nos cheveux humides un produit bouclant qui mettra en valeur leur texture naturelle. On répartit ensuite une mousse volumisante sur l'ensemble de la chevelure, puis on la sèche. Enfin, on froisse les longueurs et les pointes avec nos paumes, qu'on aura enduites au préalable de pommade matifiante.

Carré classique

Pour le rendre fou Luc Vincent, animateur à la télé, coiffeur pour le cinéma et la télévision, et auteur de Se coiffer à la maison - Pas de quoi s'arracher les cheveux! (35 $; La Presse), indique qu'un carré ultra géométrique comme celui d'Uma Thurman dans Pulp Fiction a tout pour alimenter le désir.

Comment s'y prendre On vaporise une formule protectrice sur nos cheveux humides, on les sèche, puis on les lisse à l'aide d'un fer plat réglé à très haute température. Pour donner encore plus de lustre à la chevelure, on distribue ensuite une ou deux gouttes de sérum des racines jusqu'aux pointes

Chevelure de sirène

Pour le rendre fou Rafe Hardy, directeur artistique de la ligne Sexy Hair, propose de tabler sur une cascade de boucles vaporeuses. Nos inspirations? Claudia Schiffer et Cindy Crawford dans les années 1990.

Comment s'y prendre Après avoir lavé et séché nos cheveux, on choisit au hasard quelques mèches qu'on enroule autour de rouleaux chauffants. On attend que ceux-ci aient refroidi, puis on enduit nos doigts de cire et on s'en sert comme d'un peigne pour séparer et détendre les spirales. On chiffonne un peu les mèches et on termine avec un fixatif.

Coupe à la garçonne

Pour le rendre fou On rehausse ses cheveux courts d'un détail tout féminin. Selon Rafe Hardy, les hommes sont charmés par les mèches qui viennent nous chatouiller les oreilles, la nuque ou le front. D'ailleurs, Rihanna, Halle Berry et Linda Evangelista ont toutes fait la preuve que les accroche-coeurs portent très bien leur nom...

Comment s'y prendre On réveille le mouvement de notre coiffure en distribuant une formule soulève-racines dans nos cheveux humides. Pour les sécher, on dirige le séchoir réglé à puissance maximale sur le sommet de la tête. Ensuite, on étale une pâte coiffante des racines jusqu'aux pointes, on secoue légèrement les cheveux du dessus, puis on sculpte quelques mèches qui attireront le regard sur notre nuque et notre joli minois.

Tignasse bouclée

Pour le rendre fou On succombe à la fièvre des années 1970 et on redécouvre la sensualité fauve des boucles gonflées à bloc. Justement, les coiffures semblables à celles qui ont fait la gloire de Diane von Furstenberg et de Bianca Jagger à l'époque du Studio 54 font un retour ce printemps.

Comment s'y prendre On sèche notre chevelure humide au diffuseur, en penchant la tête vers l'avant. Aussitôt le séchage terminé, on se redresse et on vaporise du fixatif sur notre crinière. Après quoi, on entortille chaque mèche sur elle-même. Pour donner à la coiffure une texture mousseuse, on pince chacune des boucles au niveau des pointes avec l'ongle du pouce et de l'index, et on remonte vers les racines.

Les hommes préfèrent-ils les blondes?

Il semblerait que oui! Comme les cheveux ont tendance à foncer avec les années, l'inconscient collectif associerait la blondeur à la jeunesse et à la fertilité. «À l'époque de la Rome antique, la rareté du blond en faisait un symbole de pureté», raconte Luc Vincent. Au palmarès des colos sexys, le roux flamboyant se classe bon deuxième, suivi du noir, synonyme de mystère.

Partage X
Cheveux

Cheveux: une crinière qui décoiffe!